2012: L'horloge de la fin du monde avancée

Publié par Alexandre Gagné  |  à  1/10/2012 08:15:00 PM Non commenté

Le Bulletin of the Atomic Scientists (BAS) a avancé, ce matin, d'une minute l'horloge symbolique qui rapproche le monde d'une catastrophe nucléaire. Il est désormais minuit moins cinq, selon la "Doomsday clock".


PAR ALEXANDRE GAGNÉ

L'horloge de la fin du monde
Le BAS a pris cette décision de rapprocher le monde d'un incident nucléaire majeur parce qu'aucun progrès significatif n'a été réalisé en matière de réduction des armes nucléaire, de leur prolifération et de l'inaction persistante des gouvernements sur la question du réchauffement climatique.

Le BAS a été fondé en 1945 par des scientifiques de l'Université de Chicago qui ont collaboré au développement de la première bombe atomique dans le projet Mahattan. Plus tard, en 1947, le groupe a mis sur pied l'horloge de la fin du monde (Doomsday Clock) pour mesurer le risque nucléaire où minuit représente l'apocalypse.

La décision d'avancer l'horloge a été faite par le conseil d'administration du BAS de concert avec les gens qui supportent l'organisation parmi lesquels se trouvent 18 lauréats du prix Nobel.

Depuis sa création, l'horloge est devenu un indicateur universellement reconnu de la vulnérabilité du monde à une catastrophe nucléaire, aux changements climatiques et aux technologies nouvelles dans le domaine des sciences biologiques.

La dernière fois que l'aiguille de l'horloge avait bougé, c'était en janvier 2010 quand elle avait été reculée d'une minute. Pour l'organisation, le monde est revenu au même point qu'il y a deux ans et la menace ne semble pas faiblir.


Partager cette nouvelle

Sur le même sujet...

0 commentaires:

Copyright © 2013 Alexandre Gagné. WordPress Theme-junkie conversion par BloggerTheme9
back to top