La ligne jaune, cette incomprise!

Publié par Alexandre Gagné  |  à  10/10/2015 10:30:00 PM 1 Réagir

L'arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie a annoncé le 23 septembre dernier qu'elle allait désormais appliquer l'article du Code de la sécurité routière du Québec (CSR) interdisant le stationnement à moins de 5 mètres d'une intersection.

Une chronique d'Alexandre Gagné

L'arrondissement estime que la mesure «améliore grandement la visibilité aux abords des intersections et diminue d'autant les risques d'accident avec les automobilistes, les piétons et les cyclistes». 

L'application de l'article du CSR a été mise en veilleuse depuis plusieurs années à Montréal en raison de l'accroissement du parc automobile. L'augmentation des déplacements à pied et en vélo rend désormais nécessaire cette mesure pour limiter les risques d'accidents. 

Très rapidement, dans le quartier Rosemont, des employés se sont mis à l'oeuvre pour peindre une bande jaune le long des trottoirs. 

Quelques constats. 

1) Les lignes sont souvent inégales d'un côté de trottoir à l'autre, même si la configuration de la rue est symétrique. Cela s'observe à quelques endroits. 

2) La ligne jaune occupe souvent plus que 5 mètres du coin réel de l'intersection. Les ouvriers ont tenu compte de la courbe présente au coin du trottoir à plusieurs intersections. 

3) Les employés auraient pu poursuivre la ligne jaune lorsqu'elle se termine devant une borne fontaine, car on ne doit pas y stationner à moins de 5 mètres aussi. C'est valide des deux bords de la borne. Ici, c'est un #fail de l'arrondissement. Cela aurait aidé les pompiers en cas d'urgence. 


Photo: A, Gagné
C'est respecté ?
Une balade dans le quartier permet de réaliser que les automobilistes n'ont visiblement pas encore compris le principe. La photo ci-contre illustre plusieurs cas où le véhicule empiète sur la ligne jaune. Un gros travail d'éducation reste à faire. D'ailleurs, une jeune connaissance m'a demandé ce que signifiait ces bandes jaunes apparues dans le quartier. Si ce conducteur, universitaire, généralement à l'affût, ne sait pas ce que signifie cette bande jaune, il y a fort à parier qu'une grande proportion de conducteurs sont dans la même situation.

Une suggestion...
Dans un tel contexte, je suggère à l'arrondissement de lancer une campagne de sensibilisation de deux mois en distribuant des constats sans conséquence, c'est-à-dire, des avertissements sous la forme d'un carton à placer dans le pare-brise du véhicule. Ces cartons pourraient être apposés par les policiers du quartier, les agents de stationnement et les citoyens qui pourraient se les procurer. 

L'arrondissement a encore beaucoup à faire pour informer les citoyens et une action répressive trop rapide pourrait se révéler néfaste pour l'image du quartier. Bref, la ligne jaune reste une incomprise...donnons-lui une petite chance de s'intégrer au paysage urbain. 

Marqué:

Partager cette nouvelle

Sur le même sujet...

1 commentaire:

  1. Cette règle a toujours existée ! Moi j'suis plutôt surprise qu'ils soient obligés de mettre de la peinture ... Une autre preuve qu'un exament obligatoire à chaque 7-10 ans pourrait être bénifique. Combien d'autres règlements sont oubliés par les conducteurs ?

    RépondreSupprimer

Copyright © 2013 Alexandre Gagné. WordPress Theme-junkie conversion par BloggerTheme9
back to top