Clivage numérique chez McDonald's

Publié par Alexandre Gagné  |  à  5/31/2016 08:34:00 AM Non commenté

Une (autre) belle illustration du clivage ou de la fracture numérique qui est en train de s'installer au Québec s'est présentée à moi, ce mardi matin, dans un restaurant McDonald's. Explications.

par Alexandre Gagné

Il m'arrive avant d'entrer au boulot de passer par un restaurant McDonald's pour récupérer un café. Pourquoi là ? Parce que c'est le moins cher du secteur et parfois avec un muffin, ça revient à 2,17$ taxes incluses. Beaucoup moins que les 3,50$ ou 4,00$ et même plus des autres cafés environnants.
Source: Journal Le Droit

Vendredi, une affiche apposée dans la porte de l'établissement avisait les clients que le restaurant allait être fermé de dimanche soir à lundi matin pour des rénovations.

Ce matin en entrant dans le restaurant ce fût presque le choc. D'abord, parce qu'en moins de 24 heures, le commerce a été capable de réaménager les lieux. Preuve qu'on peut travailler vite et bien. Une leçon pour la Ville de Montréal.

Ensuite, parce que le long comptoir où il devait y avoir de mémoire cinq ou six caisses a cédé sa place à un petit espace où il n'y a désormais plus que trois caisses et à un comptoir de cueillette, comme dans une pharmacie.

Pourquoi cueillette ? Parce que désormais deux bornes automatisées installées près de l'entrée permettent aux clients de passer eux-mêmes leur commande afin de la récupérer quelques secondes plus tard au fameux comptoir.

Le système est rapide et très facile d'utilisation. Je l'avais d'ailleurs testé avec plaisir lors d'un récent voyage à l'étranger.

Cependant, ce matin, au McDonald's il y avait deux files. Devant les bornes, celle des jeunes, techno, portable à la main qui entraient et sortaient du restaurant en moins de deux et devant les trois caisses, celles des plus âgés visiblement dépassés par les événements.

LE QUÉBEC A LA TRAÎNE
Source: Yulorama

Ce virage du restaurant McDonald's était attendu d'autant que la chaîne avait amorcé cette transformation il y a déjà six ans en Europe. À Montréal, les premiers restaurants convertis l'ont été l'automne dernier. D'autres l'ont déjà amorcé il y a un an ou deux, comme la chaîne A & W dans ses petits comptoirs de quartier.

Au Canada, McDo a lancé sa conversion de restaurants dans la région d'Ottawa et elle se poursuivra graduellement partout au pays.

Ce retard de McDonald's au Québec montre bien le rythme lent de transformation du paysage commercial chez nous. Cependant, quand la vague frappe, elle surprend et ne permet que rarement une transition en douceur.

Les bornes automatisées annoncent clairement la fin, à moyen terme, du travail de caissier/caissière dans plusieurs établissements. Une disparition qui doit nous alerter sur au moins deux choses.

Primo. Que l'éducation est essentielle pour préparer les jeunes à occuper des emplois moins à risque de disparaître.

Secundo. Qu'il faut former les jeunes et moins jeunes aux nouvelles technologies pour éviter de se retrouver, un jour, dans la mauvaise file chez McDo.



Partager cette nouvelle

Sur le même sujet...

0 commentaires:

Copyright © 2013 Alexandre Gagné. WordPress Theme-junkie conversion par BloggerTheme9
back to top