La réalité augmentée s'invite à Québec

Publié par Alexandre Gagné  |  à  4/03/2017 09:27:00 AM Non commenté

La vieille capitale sera l'hôte, ce vendredi, de la «Première conférence en réalité augmentée» dans le cadre de la Semaine numérique de Québec. De quoi s'agit-il et quel est le potentiel de cette technologie. Décryptage.

par Alexandre Gagné

Réalité augmentée et réalité virtuelle. Voilà deux expressions qui sont devenues courantes depuis quelques années dans l'univers du numérique. Pourtant ces technologies ne sont pas récentes.

Quelle origine ?


Le Sensorama
La réalité virtuelle remonte à 1962. On doit les premiers travaux sur la Virtual Reality (VR) à l'Américain Morton Heilig qui a développé la première expérience de cinéma immersive dans un appareil baptisé Sensorama, l'ancêtre du cinéma 3D actuel. Le projet n'ayant jamais reçu d'appui financier, le Sensorama n'a jamais véritablement vu le jour.

De son côté, la réalité augmentée est plus récente. Le concept a été développé à partir des travaux du Canadien Steven Mann qui a créé dès les années 1980 un casque doté d'une caméra qui filme l'environnement et qui superpose des informations. C'est en quelque sorte l'ancêtre des fameuses Google Glass.


Le concept de Steven Mann

Quelle définition ?


La réalité virtuelle est une expérience complète. Le spectateur vit une immersion totale dans un environnement virtuel et a l'impression d'être en face d'une scène réelle, voire dedans. En revanche, la réalité augmentée est plutôt constituée d'une image réelle, complétée en temps réel par des données affichées en superposition.

La réalité augmentée nécessite moins d'équipement et se révèle aujourd'hui plus accessible que la réalité virtuelle, bien que le domaine évolue à vitesse grand V car les enjeux financiers sont importants.


Quel avenir ?


Les possibilités avec la réalité augmentée sont nombreuses et déjà plusieurs entreprises y voient des opportunités. La compagnie Adobe a d'ailleurs profité de sa conférence annuelle à Las Vegas, au mois de mars dernier, pour présenter ses dernières innovations.

L'entreprise a montré son nouveau produit de « marketing augmenté ». Grâce à des lunettes Microsoftt Hololens, l'utilisateur voir apparaître des images holographiques autour d'un produit. De cette façon, le client a accès à des informations projetées en réalité augmentée sur l'objet.

Voici en vidéo ce qui a été présenté aux visiteurs du Adobe Summit 2017.



La réalité augmentée pourrait donc s'immiscer dans plusieurs domaines. Au musée, pour nous donner des informations supplémentaires sur une exposition. À l'école, pour nous proposer des contenus additionnels sur une présentation Powerpoint de l'enseignant.

#RAQ2017


L'événement de ce vendredi à Québec sera donc l'occasion de faire le point sur les possibilités de cette technologie. On parlera justement de marketing, mais aussi de la réalité augmentée dans d'autres sphères de la société civile.

On peut consulter le programme de la journée sur le site web de l'événement.

Je serai d'ailleurs à Québec, ce vendredi pour assister à la 1re édition du #RAQ. Vous pourrez suivre sur Twitter et ici sur ce blogue mes comptes rendus durant la journée.



Partager cette nouvelle

Sur le même sujet...

0 commentaires:

Copyright © 2013 Alexandre Gagné. WordPress Theme-junkie conversion par BloggerTheme9
back to top